Instant Payments – Il est grand temps de mutualiser les investissements

 

En voulant instaurer l’Instant Payment comme nouvel instrument de paiement en Europe, les autorités européennes ont voulu à la fois moderniser les systèmes de paiement et mettre l’Union Européenne au niveau des autres régions, éviter la fragmentation des marchés européens après l’harmonisation SEPA et garantir la souveraineté européenne.

De nombreux cas d’usage peuvent d’ores et déjà être envisagés en P2P, C2B , B2C ou B2B. D’autres sont à inventer. Pour certains d’entre eux, l’Instant Payment viendra concurrencer les espèces, voire la carte. De nouveaux business models sont à imaginer.

A terme, ce sont tous les virements qui pourraient évoluer vers l’Instant Payment. Les systèmes de paiement de demain devront donc à la fois fonctionner en temps réel et être en capacité de traiter de gros volumes.

Des investissements s’avèrent de ce fait nécessaire. Les banques ont tout intérêt à les mutualiser si elles veulent pouvoir conserver leurs avantages concurrentiels et la capacité de développer leur offre de services.

C’est ce qui conduit Transactis à proposer une plateforme mutualisée pour l’Instant Payment, en partenariat avec Sopra Banking Software. En France, Société Générale et La Banque Postale ont d’ores et déjà choisi de l’utiliser.

Cliquez ici pour télécharger notre brochure.

Positionnement de transactis sur la chaîne de valeur Instant Payment